sable_fond MER_MAROC_SDLV POUR_MENU Contour_MER_SDLV

Jacques MUNIGA  -  Docteur en Géographie

Sommaire

(cliquez sur les boutons)

Croquis et Schémas de  géographie

Forme_pour_Pub

Jacques MUNIGA

Docteur en Géographie, aménagement et urbanisme

Docteur de 3e cycle en géographie et aménagement

D.E.S.S. en droit de l'urbanisme

D.E.S.S. en Aménagement rural

Diplômé ICH - Arts et Métiers Paris

Auteur et co-Auteur de manuels scolaires (chez MAGNARD, NATHAN, HACHETTE, LE LIVRE SCOLAIRE)


Mentions légales

facebook_SDLV_Jacques_MUNIGA
MUNIGRAPHE_SDLV
Jacques MUNIGA D
Clionautes_MUNIGA_SDLV Cafe_Pedagogique_Jacques_MUNIGA_SDLV

Pierre Vermeren

Le Maroc

Paris, Le Cavalier Bleu, collection "idées reçues", 2007, 127 pages

frise_marocaine doigt_retour-anigif
Jacques_MUNIGA_MAROC

 Compte-rendu de Jacques MUNIGA

Pierre Vermeren, maître de conférences en histoire du Maghreb contemporain à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne (laboratoire CEMAF) est incontestablement un spécialiste du Maroc. Il a puisé sa connaissance aux sources même puisqu'il a vécu sept ans au Maroc, et a, pendant six années, exercé en qualité de professeur en classes préparatoires HEC au lycée Descartes de Rabat.

On se souvient de son ouvrage, « Le Maroc en transition » aux Éditions La Découverte en 2001 (nouvelle édition : La Découverte/Poche, 2002), mais aussi de son « Histoire du Maroc depuis l'indépendance » (collection Repères, 2002, rééd. du cinquantenaire, 2006) et de « La Formation des élites marocaines et tunisiennes. Des nationalistes aux islamistes, 1920-2000 » (Paris, La Découverte, 2002). Chez Fayard, il a également publié un essai historique « Maghreb, la démocratie impossible ? »(2004).

En publiant son nouvel ouvrage « Le Maroc » dans la collection « idées reçues », Pierre Vermeren a délibérément cherché à « surfer » sur la vague du « faux » (les idées reçues) pour nous amener à découvrir, dans le creux de la vague, le « vrai ». L'exercice est d'autant plus difficile que l'auteur nous dresse un tableau du Maroc de l'aube des temps à nos jours en offrant une large place à la phase de colonisation et de décolonisation.

Mais au-delà, l'objectif et le singularisme, de cet ouvrage réside probablement dans la manière dont Pierre Vermeren a su démêler l'écheveau du couple franco-marocain et ses implications sur la scène internationale. Il y décrit avec force un Maroc idyllique puis nous ramène à la réalité quotidienne. Mais il invite surtout le lecteur à découvrir les « intérêts » souvent réciproques que génère une image positive du Maroc véhiculée à grands renforts publicitaires.

L'intérêt majeur de cet ouvrage réside certainement dans sa concision, dans son invitation à la réflexion et dans l'utilisation de ses trois temps forts pour « illustrer » nos programmes d'histoire-géographie. En effet, l'auteur aborde d'une manière intéressante la phase de colonisation avec ses certitudes et ses incertitudes. Il retrace, également la décolonisation non pas dans ses faits historiques mais, sous un éclairage nouveau, c'est-à-dire la construction d'intérêts réciproques dans le monde bipolaire d'alors. Enfin, Pierre Vermeren dresse un tableau saisissant d'un Maroc indépendant politiquement qui doit faire des choix pour orienter un développement dont il précise qu'il tarde à venir. Beaucoup d'aspects sont abordés, notamment la lente, la très lente marche vers une démocratie qui elle se fait attendre d'autant que les dernières élections législatives (septembre 2007 - après la parution du livre) confirment les « idées reçues » avancées par l'auteur.

En revanche, on pourra simplement regretter que l'auteur a passé sous silence les choix d'un Maroc agricole après la décolonisation ; un choix lourd de conséquences tant sur le plan social, qu'économique que politique.

Publié sur : http://clio-cr.clionautes.org/spip.php?article1598