sable_fond MER_MAROC_SDLV POUR_MENU Contour_MER_SDLV

Jacques MUNIGA  -  Docteur en Géographie

Sommaire

(cliquez sur les boutons)

Croquis et Schémas de  géographie

Forme_pour_Pub

Jacques MUNIGA

Docteur en Géographie, aménagement et urbanisme

Docteur de 3e cycle en géographie et aménagement

D.E.S.S. en droit de l'urbanisme

D.E.S.S. en Aménagement rural

Diplômé ICH - Arts et Métiers Paris

Auteur et co-Auteur de manuels scolaires (chez MAGNARD, NATHAN, HACHETTE, LE LIVRE SCOLAIRE)


Mentions légales

facebook_SDLV_Jacques_MUNIGA
MUNIGRAPHE_SDLV
Jacques MUNIGA D
Clionautes_MUNIGA_SDLV Cafe_Pedagogique_Jacques_MUNIGA_SDLV

Élections législatives 2012

de nouvelles circonscriptions !


Part de vérité à travers les cartes !


En vue d'un redécoupage des circonscriptions

le Journal "La Provence" titrait :

Législatives 2012 : que cache le nouveau découpage électoral ?

Extraits de l'article paru dans l'édition du vendredi 3 juillet 2009

Bouches-du-Rhône (16 députés, inchangé) 


Pointée à plusieurs reprises par le Conseil constitutionnel, la disparité démographique entre les circonscriptions du département imposait une redistribution des cartes. En effet, certains députés des Bouches-du-Rhône étaient désignés par deux fois moins d'électeurs que d'autres... Si le nombre d'élus ne varie pas (16), il est en revanche prévu de faire glisser un élu marseillais vers le reste du département. […] On notera au passage que les ciseaux du ministère de l'Intérieur ne sont pas malheureux pour l'UMP, puisqu'ils renforcent la position de plusieurs députés sortants comme Eric Diard dans la 12ème.


A Marseille, le redécoupage confine au grand art, jouant sur deux tableaux, les législatives et les municipales. […] la nouvelle circonscription de l'UMP Renaud Muselier perd une dizaine de bureaux de gauche en route, ce qui ne sera pas pour lui déplaire. Pour les municipales, l'impact redécoupage jouerait notamment dans le secteur de la ville conquis l'année dernière par le socialiste Patrick Mennucci : placer la moitié de ses terres dans une circonscription acquise d'avance à la droite, c'est créer une dynamique en faveur de l'UMP qui pourrait jouer contre lui lors des municipales de 2014.




Oui, gauche et droite se partagent le territoire marseillais

frise_marocaine

Géographie électorale

Sommaire

autres pages disponibles


1)  Qu'est-ce que la Géographie électorale ?

2)  Municipales 2008 - le coeur de Marseille -  arrondissements 1/7

3)  Municipales 2008 - un secteur à gauche - arrondissements 2/3

4)  Municipales 2008 - un secteur à droite - arrondissements 6/8

5)  Municipales 2008 - un secteur critique - arrondissements 4/5

6)  Municipales 2008 - cartographie pour mal voyant(e)

7)  Analyse des élections européennes 2009

8)  Analyse des élections régionales 2010

9)  Analyse du découpage des circonscriptions législatives

10) Analyse élections présidentielles 2012

11) Analyse élections législatives 2012

12) Analyse élections municipales 2014


Cliquez sur les titres


ROYAL_elections_presidentielles_2007 SARKOZY_elections_presidentielles_2007

Mais il y avait cette épine dans le pied du centre de Marseille

Circo_MENNUCCI Circo_ROATTA

Et avec le nouveau découpage c'est tellement clair que...

Les appétits vont s'ouvrir à gauche...

Parti_Socialiste_ROYAL VERTS BESANCENOT PARTI_COMMUNISTE MODEM

Pour finir comment ?


A vous de jouer "aux cartes électorales"...

Grâce au logiciel Geoclip dans lequel j’ai intégré les données des élections qui se sont déroulées à Marseille depuis la Présidentielle de 2007, sur la base cartographique des bureaux de votes, vous pouvez, vous aussi mieux comprendre.


Comprendre quoi ?


Comment, avec de simples projections, on peut prévoir les résultats des élections futurs en se basant sur la cartographie des élections passées.


En effet, à chaque élections, à 20 heures précises, les chaînes de télévisions annoncent les résultats qui, s’ils sont encore approximatifs, n’ont jamais été démentis par la suite.

Comment peuvent-ils savoir ?


La boule de cristal ?


Non, les cartes !


Oui les cartes de la géographie électorale…


Observez attentivement celles proposées pour Marseille, deuxième ville de France. Bureau par bureau vous verrez très nettement qu’il y a des constantes solides et des bureaux « arlequins ». Les premières brèches significatives vont se faire dans les constantes solides. Ces brèches peuvent être de deux types : soit un revirement (de la gauche vers le front national et inversement par exemple)soit une abstention plus importante qui laisse le terrain libre aux partis qui ont un électoral sûr.


Au premier abord, cette explication peut encore paraître obscure et pourtant…


Essayez vous aussi, aiguisez votre œil, initiez vous aux « secrets » de la cartographie, dénichez les constantes, découvrez les reports parfaits et imparfaits…

Cliquez sur l’image ci-dessous et laisser vous gagner par la fièvre du citoyen averti, ne gobez plus les sondages sans les comprendre

VERTS