sable_fond MER_MAROC_SDLV POUR_MENU Contour_MER_SDLV

Jacques MUNIGA  -  Docteur en Géographie

Sommaire

(cliquez sur les boutons)

Croquis et Schémas de  géographie

Forme_pour_Pub

Jacques MUNIGA

Docteur en Géographie, aménagement et urbanisme

Docteur de 3e cycle en géographie et aménagement

D.E.S.S. en droit de l'urbanisme

D.E.S.S. en Aménagement rural

Diplômé ICH - Arts et Métiers Paris

Auteur et co-Auteur de manuels scolaires (chez MAGNARD, NATHAN, HACHETTE, LE LIVRE SCOLAIRE)


Mentions légales

facebook_SDLV_Jacques_MUNIGA
MUNIGRAPHE_SDLV
Jacques MUNIGA D
Clionautes_MUNIGA_SDLV Cafe_Pedagogique_Jacques_MUNIGA_SDLV

Part de vérité à travers les cartes !

ou la géographie électorale comme apprentissage à la citoyenneté



De la citoyenneté à Athènes aux résultats des dernières élections législatives ou Présidentielles, les cours d’histoire de nos élèves regorgent de références électorales.


Et pourtant


Ils ne comprennent souvent pas grand-chose au « jeu » électoral.


En effet, comment expliquer le « jeu » des alliances ?


Comment expliquer ce qui apparaît comme des « vagues roses ou bleues », des tsunamis politiques ?


Avec les cartes, tout simplement…


Oui avec les cartes car, si Yves Lacoste à écrit que « la géographie sert à faire la guerre », la cartographie sert à bien mener une campagne électorale.


Pourquoi ?


Parce qu’une campagne électorale est aussi une guerre…


Et si…


Prenons le vocabulaire :

- Campagne électorale / campagne militaire

- Bataille électorale / bataille militaire

- Motiver, organiser ses troupes

- Victoire, défaite (électorale, militaire)

- etc.


Ensuite, c’est une question de terrains :


- une attaque, une riposte militaire se prépare selon le terrain

- le résultat des élections est fonction de la sociologie du secteur d’une ville par exemple, un secteur à forte implantation de logements HLM à la marge duquel sont autorisées des villas, va avoir des scores modifiés.


Oui mais, la cartographie relative à la géographie électorale existe, les journaux eux-mêmes la  diffusent pour le grand public. Quel est donc la novation ?


La novation, il faut la chercher du côté du découpage territorial...


Réfléchissons, un découpage régional, département, communal peut refléter une certaine tendance mais...


Le niveau du bureau de vote est lui réellement pertinent pour observer les comportements. Pourquoi ?


Parce que les bureaux de votes sont installés dans les écoles primaires. Les électeurs d'un même bureau de vote ont donc des affinités car, eux-mêmes ou leurs enfants ont fréquenté ou fréquentent cette école. Et chacun s'accorde sur le fait que l'école (surtout primaire) est le miroir sociologique du quartier dans laquelle elle est située...


C'est donc à ce niveau de découpage que l'observateur pourra prendre le pouls...


Une question très simple se pose alors : "pourquoi suis-je le premier à mettre cette finesse d'analyse en avant ?"


En fait je suis simplement le premier à avoir traduit avec d'autres outils (cartographiques) ce que les Anciens faisaient depuis toujours.


Oui, les Anciens ont toujours raisonné en résultats par bureaux de votes. Et les journaux locaux donnent bien les résultats par bureaux de votes. Mais pourquoi la cartographie tarde-t-elle ?


Car, les limites des bureaux de votes ne sont pas aussi "stables" que les limites immuables des régions (sauf que...) des départements ou des communes.


Il y a des seuils. Lorsque le nombre d'électeurs augmente sensiblement, il y a subdivision. Et c'est bien là que notre boucle se referme sur une véritable logique.


Apport de nouveaux habitants engendre comportements pouvant se modifier... Oui mais dans le cadre d'un redécoupage qui se fera en fonction du bâti donc implicitement sur une base sociologique.


Et comme la refonte cartographique perpétuelle ne fait pas le bonheur des financiers... C'est sur l'hôtel du bénéfice immédiat que la cartographie a été sacrifiée...



Pour toutes ces raisons, j’invite les professeurs à aborder ces questions ( en ECJS ou en éducation civique) sous l’angle purement technique dans le seul but de former nos élèves à la citoyenneté. Il ne s’agira en aucun cas de mettre en avant les performances de tel ou tel parti politique, pas plus que les faiblesses. Il s’agira au contraire de démontrer que l’espace électoral est un espace construit et que l’on peut le comprendre à travers la cartographie.


C’est pourquoi, j’ai déjà mis en ligne l’exemple Marseillais…


Dans l'attente d'en voir fleurir d'autres...


A découvrir en cliquant à gauche dans le sommaire…

Note : les fonds de cartes avec un découpage correspondant aux bureaux de votes n'existant pas, il a fallu utiliser l'huile de coude.

Ainsi, les découpages qui correspondent aux arrondissements 1 à 8 ont été réalisés par Jacques MUNIGA et ont servi pour l'illustration des élections municipales de 2008. A voir ici


Ces analyses ayant été particulièrement probantes, un étudiant, Julien Hubert,  a pris contact dans le cadre de son Master 1 Géographie, spécialité SDS (Structures et Dynamiques Spatiales), Université de Provence Aix-Marseille I pour son mémoire intitulé : "Variabilité socio-spatiale du vote à Marseille et ses Ensembles Résidentiels Fermés (1989-2008)".

Il a ainsi pu bénéficier non seulement des fonds cartographiques mais aussi de notre étude et nous a fourni en retour les fonds des découpages des arrondissements 9 à 16 qu'il a réalisé lui-même.

Le mémoire de cet étudiant, encadré par le Directeur de mémoire : Sébastien Bridier, maître de conférences de géographie, université de Provence et Elisabeth Dorier-Apprill, professeure de géographie, université de Provence a confirmé l'importance de la géographie électorale basée sur le découpage des bureaux de votes.

PARTI_SOCIALISTE_perte_electeurs Circo_MENNUCCI Elections_Europeennes_2009_resultats_Europe_Ecolog frise_marocaine

Géographie électorale

Sommaire

autres pages disponibles


1)  Qu'est-ce que la Géographie électorale ?

2)  Municipales 2008 - le coeur de Marseille -  arrondissements 1/7

3)  Municipales 2008 - un secteur à gauche - arrondissements 2/3

4)  Municipales 2008 - un secteur à droite - arrondissements 6/8

5)  Municipales 2008 - un secteur critique - arrondissements 4/5

6)  Municipales 2008 - cartographie pour mal voyant(e)

7)  Analyse des élections européennes 2009

8)  Analyse des élections régionales 2010

9)  Analyse du découpage des circonscriptions législatives

10) Analyse élections présidentielles 2012

11) Analyse élections législatives 2012

12) Analyse élections municipales 2014


Cliquez sur les titres